L'éclairage, nouveau mode de communication?

(Paris, le 8 novembre 2018)

En quelques années, les phares à LED ont pris le pouvoir, au point de s’imposer comme éclairage de jour, et de venir surligner les projecteurs. Certaines marques (Audi, Hyundai, Peugeot) en ont fait leur signature. Mais demain, ce sera encore plus spectaculaire. Les futures voitures autonomes pourront faire comprendre aux piétons qu’elles les ont vus et qu’elles vont s’arrêter. Elles pourraient, par exemple, matérialiser au sol un passage pour piétons, comme Daimler le proposait sur son concept F015 Luxury in Motion. Un simple « hello » ou un sourire pourraient aussi s’afficher pour faciliter le dialogue.

Plus récemment, Volkswagen a communiqué sur de futurs projecteurs HD micropixel, susceptibles de projeter des informations directement sur la chaussée. Pour augmenter la sécurité, la marque développe également de nouveaux systèmes, comme un assistant de voie optique (Optical Lane Assist), qui aideront le conducteur à mieux évaluer la largeur de la voiture qui précède.

L'innovation sera aussi visible dans les feux arrières, avec des projecteurs à matrice de LED. Grâce à cette technologie, qui permet de multiplier les points lumineux, des avertissements pourront s’afficher.

Il sera possible ainsi de renseigner les autres véhicules sur des situations dangereuses telles que la fin d'un embouteillage, ou la traversée d’un piéton. Valeo a déjà travaillé sur l’intégration de messages dans les feux arrières. Au Mondial de l’Auto, un autre équipementier français, Plastic Omnium, imaginait un écran intégré au hayon et projetait des messages lumineux. Chez Altran, un Twizy transformé en voiture autonome, avait lui aussi un bandeau lumineux intégré dans la carrosserie à l’arrière.

Techniquement, bien des choses deviennent possibles. Il faut juste faire évoluer la réglementation et faire en sorte que les voitures ne deviennent pas non plus des sapins de Noël.