Les constructeurs, eux aussi, adoptent la trottinette

 

(Paris, le 19 décembre 2018)

Alors que les députés vont prochainement plancher sur les nouvelles mobilités, dans le cadre de l’examen du projet de loi éponyme, les citoyens ont d’ores et déjà adopté de nouveaux moyens de déplacements. Bien implantée dans le paysage urbain, et plus particulièrement dans les grandes villes, les trottinettes font partie de leur nouvel arsenal. Elles ont tellement de succès que les constructeurs, à leur tour, l’adoptent. Tour d’horizon des principales offres disponibles en concessions.

Peugeot: Première marque automobile à s’être aventurée sur le marché en trottinette, Peugeot a développé la E-Kick dès 2016. A l’époque, la trottinette de Peugeot pouvait se recharger directement dans le nouveau 3008. Aujourd’hui encore, le modèle est toujours à la vente pour 899 € en France.

BMW: Proposée en juillet 2017 par le constructeur allemand, la trottinette électrique BMW Motorrad X2 City défie encore toute concurrence niveau prix en dépassant les 2 000 €. Pensée avec le fabricant de cycle ZEG, la trottinette est capable d’évoluer sur des terrains variés et possède un système d'éclairage avec un feu stop arrière. Niveau autonomie, elle se situe entre 25 et 35 km, suivant l'utilisation qui en est faite.

Ford: En Novembre dernier, Ford annonçait le rachat de Spin, une start-up américaine de trottinette en libre-service, lancée en 2016 à San Francisco. Cette acquisition s’inscrit dans le cadre du déploiement d’une nouvelle division, la Ford Smart Mobility, baptisée Ford X. Cette division ambitionne de faire évoluer le constructeur automobile vers un statut de « fournisseur de mobilité ».

Seat: C’est le dernier constructeur en date à avoir annoncé une initiative dans ce domaine : Seat a présenté début décembre son modèle eXS KickScooter, lors du salon des innovations urbaines, Smart City Expo World Congress à Barcelone. La trottinette en question a été conçue en partenariat avec Segway, il s’agit du modèle ES2, qui se distingue par sa couleur rouge et le logo sur la fourche. Pour garantir plus de sécurité et une meilleure visibilité de nuit, la trottinette Seat a été équipée de freins électriques, d’un régulateur de vitesse, d’un phare à LED, d’un feu stop ainsi que d’un éclairage multicolore sous le plancher. Niveau performance, sa vitesse est limitée à 25 km/h avec une autonomie d’environ 25 km, qui pourra être élargie à plus de 40 km à l’aide d’une batterie additionnelle. La trottinette est disponible en France depuis début décembre, au tarif de 599 €. Tout client du Seat Tarraco peut d’ailleurs la commander en option, avec la possibilité de la recharger directement dans le coffre de la voiture : de quoi inviter les conducteurs à la multimodalité et répondre au besoin du dernier kilomètre.