Conduite autonome

L'interface homme-machine, le nerf de la guerre des constructeurs

(Paris, le 18 juillet 2018)

Avec toujours plus de fonctions à gérer, liées à la connectivité et à l’automatisation croissante de la conduite, l’habitacle devient un espace numérique. Une évolution qui peut paraître trop rapide par rapport à la capacité d’adaptation des conducteurs.