Waze

Téléphone au volant: et si on parlait des solutions disponibles?

(Paris, le 19 janvier 2018)

Déjà sévères, les sanctions sont aggravées pour les conducteurs pris en infraction avec leur téléphone mobile à la main. Personne ne va s’y opposer, mais il serait plus judicieux de sensibiliser aussi les conducteurs aux systèmes qui réduisent le risque.